Accueil2022-09-29T16:03:42+02:00

Œuvre de la Jeunesse

Jean-Joseph Allemand

Bienvenue à l’Œuvre de la Jeunesse J.-J. Allemand

L’Œuvre de la jeunesse a été fondée à Marseille en 1799 par l’Abbé Jean-Joseph Allemand, âgé alors de 27 ans. Après avoir occupé successivement plusieurs locaux de la ville, Monsieur Allemand installa son Œuvre, en 1820, dans les locaux actuels de la rue Saint-Savournin. Il la dirigea pendant 37 ans, jusqu’à sa mort survenue en 1836.

Depuis l’origine elle accueille les jeunes pendant leurs loisirs pour les aider à grandir, à s’épanouir et à devenir des adultes libres et ouverts, capables de s’engager au service des autres et d’assumer leur part de responsabilité.

Ses successeurs ont créé plusieurs filiales, dont l’une fonctionne toujours : Les Iris, dans le quartier Saint-Giniez.

La présente note concerne plus particulièrement l’Œuvre située à la rue Saint-Savournin qui, depuis plus de deux cents ans, est au service des jeunes, avec le souci constant de s’adapter à chaque génération.

RETROVISEUR

Découvrez

Dates à retenir

Réunion de rencontre parents / animateurs
> Parents KD & GKD : mercredi 28 septembre à 18 h 30
> Parents BJ & JKD : mercredi 5 octobre à 18 h 30

Sorties de démarrage par groupe : dimanche 2 octobre

Vacances d’automne : du 22 octobre au 6 novembre
Des camps sont organisés (voir page des camps)

Sortie à la Ste Baume pour les jeunes du caté : Dimanche 5 novembre

Festival des jeunes pour la paix. Journée interœuvres : Vendredi 11 novembre

Messe des défunts : dimanche 13 novembre

Soirée Beaujolais nouveau : jeudi 18 novembre

Formation pour les animateurs sur l’écologie intégrale : samedi 26 novembre

Soirée Téléthon : samedi 3 décembre

Vacances de Noël : du 18 décembre au 1er janvier
> Messe de la Nativité : samedi 24 décembre à 22 h
> Camp Aînés au ski (voir page des camps)

Fête de l’Épiphanie : dimanche 8 janvier

Formation pour les animateurs sur la Parole de Dieu : samedi 21 janvier

Vacances d’hiver : du 11 au 26 février
Des camps sont organisés (voir page des camps)

Pèlerinage des Œuvres OJJA : dimanche 5 mars

Week-end non-mixte (filles à Carabelle / garçons à la Ste-Baume) : sam. 25 et dim. 26 mars

Semaine Sainte : du 2 au 9 avril
Dimanche des Rameaux – L’œuvre fait son art : dimanche 2 avril
Célébrations du Jeudi Saint et du Vendredi Saint : 19 h
Veillées Pascale – Baptêmes de jeunes du caté – Méchoui : Samedi 8 avril

Vacances de printemps : du 15 au 30 avril
Des camps sont organisés (voir page des camps)

Retraite pour les animateurs des Œuvres OJJA : dimanche 1er mai

Kermesse 2023 : samedi 27 & dimanche 28 mai

Premières communions des jeunes du caté : dimanche 4 juin

Sortie familiale à Carabelle : dimanche 11 juin

Fiesta de fin d’année : samedi 1er juillet

Vacances d’été : du 8 juillet au 1er septembre
Des camps sont organisés (voir page des camps)

Ici on joue, ici on prie

– Un peu de spiritualité –

Édito Octobre 2022 > L’humilité

Lors de la célébration de la création des nouveaux cardinaux à Rome le samedi 27 août dernier, l’archevêque de Marseille, Mgr Jean-Marc Aveline, faisait partie des vingt évêques choisis par le pape pour devenir ses proches collaborateurs. Dans ses différentes interventions publiques, le cardinal Aveline a repris un thème cher au pape François : celui de l’humilité. Bien que les cardinaux soient honorés de la plus haute distinction ecclésiale, ils sont invité à rester humbles et à garder les pieds sur terre, avec leurs frères humains. Leurs beaux vêtements, leurs places privilégiées dans les célébrations religieuses ou publiques, leur médiatisation, sont le signe non seulement d’un honneur mais surtout d’une responsabilité. Ils sont indéniablement des hommes de grande valeur, doués de qualités humaines, intellectuelles ou spirituelles exceptionnelles, mais ils sont aussi et avant tout de la même pâte humaine que tout le monde, sans supériorité par rapport au commun des

L’Évangile du mois d’octobre 2022

Lisons ensemble un court extrait de l’Évangile de la Passion que nous lirons en cette fin d’année liturgique. Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc En ce temps-là, à l’adresse de certains qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient les autres, Jésus dit la parabole que voici : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain. Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même :
“Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes – ils sont voleurs, injustes, adultères – ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.”
Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ;
mais il se frappait la poitrine, en disant : “Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis !”
Je vous le déclare : quand ce dernier redescendit dans

Ici on joue, ici on prie

Envoyez une demande d’inscription