Accueil2021-01-14T15:48:44+01:00

Œuvre de la Jeunesse

Jean-Joseph Allemand

Bienvenue à l’Œuvre de la Jeunesse J.-J. Allemand

L’Œuvre de la jeunesse a été fondée à Marseille en 1799 par l’Abbé Jean-Joseph Allemand, âgé alors de 27 ans. Après avoir occupé successivement plusieurs locaux de la ville, Monsieur Allemand installa son Œuvre, en 1820, dans les locaux actuels de la rue Saint-Savournin. Il la dirigea pendant 37 ans, jusqu’à sa mort survenue en 1836.

Depuis l’origine elle accueille les jeunes pendant leurs loisirs pour les aider à grandir, à s’épanouir et à devenir des adultes libres et ouverts, capables de s’engager au service des autres et d’assumer leur part de responsabilité.

Ses successeurs ont créé plusieurs filiales, dont l’une fonctionne toujours : Les Iris, dans le quartier Saint-Giniez.

La présente note concerne plus particulièrement l’Œuvre située à la rue Saint-Savournin qui, depuis plus de deux cents ans, est au service des jeunes, avec le souci constant de s’adapter à chaque génération.

BICENTENAIRE

Découvrez

Voici le fonctionnement de l’Oeuvre durant ce temps de couvre-feu à 18h

  • En semaine, donc en mode “périscolaire”, nous sommes ouverts aux heures habituelles :

    • Mardi et vendredi de 16 h 30 à 18 h 30.
    • Mercredi de 14 h à 18 h 30.
      Nous avons préparé une attestation dérogatoire de déplacement,
      qui est est téléchargeable sur le lien suivant : http://dl.free.fr/elXHec6J5
      et que nous tenons à votre disposition en version “papier” à l’Oeuvre.
  • Les samedi et dimanche nous sommes en mode “extrascolaire” :
           il n’y a pas d’école, et nous sommes tenus de fermer nos portes à 18h.
           La prière du samedi sera avancée à 17h30.

Dates à retenir

Loto de l’Œuvre
au bénéfice de l’association “100 pour un toit” :
dimanche 31 janvier à 16 h

Formation pour les animateurs
(sexualité, affectivité, pédophilie, juste distance) :
samedi 13 février

Vacances d’hiver :
du 20 février au 7 mars
Des camps sont organisés (circulaires disponibles à partir du 10 janvier)
Dates par groupe sur la page “Les Camps

Veillée Pascale :
samedi 3 avril

Week-end filles à Carabelle :
samedi 10 et dimanche 11 avril

Vacances de printemps :
du 25 avril au 9 mai
Des camps sont organisés (circulaires disponibles à partir du 14 mars)
Dates par groupe sur la page “Les Camps

Kermesse 2021 :
samedi 22 et dimanche 23 mai

Sortie familiale à Carabelle :
dimanche 13 juin

Fiesta de fin d’année :
samedi 3 juillet

Vacances d’été :
du 7 juillet au 1er septembre
Des camps sont organisés (circulaires disponibles à partir du 22 mai)
Dates par groupe sur la page “Les Camps

Ici on joue, ici on prie

– Un peu de spiritualité –

Édito janvier 2021 > Dieu s’est fait frère

Le Verbe fait chair Le prologue de l’Évangile écrit par saint Jean contient une expression compliquée que l’on retrouve sur l’autel de la chapelle de l’Œuvre : « Le Verbe s’est fait chair ». Le Verbe, la Parole, c’est Dieu dans ce qu’il a de différent de nous. Il est une force de création qui nomme et qui donne vie à ce qu’elle nomme, comme on le découvre dans récit de la Création : « Dieu dit… », et cela est. Dire que le Verbe s’est fait chair, c’est dire que le tout autre, le pur esprit, Dieu, s’est fait homme, comme nous, pour venir nous rencontrer au plus près, sans distance. Et nous découvrons à Noël qu’il se fait le plus petit des hommes, il naît dans des conditions de précarité qui le rendent solidaire de ceux qui vivent le déracinement et la pauvreté : loin de chez lui, dans une pauvre étable, démuni. Tout

L’Évangile du mois de janvier 2021

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc Quand Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm, aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu ». Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme ». L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui. Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui

Ici on joue, ici on prie

Envoyez une demande d’inscription