Accueil2023-01-31T15:17:54+01:00

Œuvre de la Jeunesse

Jean-Joseph Allemand

Bienvenue à l’Œuvre de la Jeunesse J.-J. Allemand

L’Œuvre de la jeunesse a été fondée à Marseille en 1799 par l’Abbé Jean-Joseph Allemand, âgé alors de 27 ans. Après avoir occupé successivement plusieurs locaux de la ville, Monsieur Allemand installa son Œuvre, en 1820, dans les locaux actuels de la rue Saint-Savournin. Il la dirigea pendant 37 ans, jusqu’à sa mort survenue en 1836.

Depuis l’origine elle accueille les jeunes pendant leurs loisirs pour les aider à grandir, à s’épanouir et à devenir des adultes libres et ouverts, capables de s’engager au service des autres et d’assumer leur part de responsabilité.

Ses successeurs ont créé plusieurs filiales, dont l’une fonctionne toujours : Les Iris, dans le quartier Saint-Giniez.

La présente note concerne plus particulièrement l’Œuvre située à la rue Saint-Savournin qui, depuis plus de deux cents ans, est au service des jeunes, avec le souci constant de s’adapter à chaque génération.

RETROVISEUR

Découvrez

Dates à retenir

Vacances d’hiver : du 11 au 26 février
Des camps sont organisés (voir page des camps)

Pèlerinage des Œuvres OJJA : dimanche 5 mars

Week-end non-mixte (filles à Carabelle / garçons à la Ste-Baume) : sam. 25 et dim. 26 mars

Semaine Sainte : du 2 au 9 avril
Dimanche des Rameaux – L’œuvre fait son art : dimanche 2 avril
Célébrations du Jeudi Saint et du Vendredi Saint : 19 h
Veillées Pascale – Baptêmes de jeunes du caté – Méchoui : Samedi 8 avril

Vacances de printemps : du 15 au 30 avril
Des camps sont organisés (voir page des camps)

Retraite pour les animateurs des Œuvres OJJA : lundi 1er mai

Kermesse 2023 : samedi 27 & dimanche 28 mai

Premières communions des jeunes du caté : dimanche 4 juin

Sortie familiale à Carabelle : dimanche 11 juin

Fiesta de fin d’année : samedi 1er juillet

Vacances d’été : du 8 juillet au 1er septembre
Des camps sont organisés (voir page des camps)

Ici on joue, ici on prie

– Un peu de spiritualité –

Édito Février 2023 > Jésus, le message

À l’occasion d’une discussion pendant une messe du camp des aînés à Larche fin décembre, nous avons réfléchi à l’identité du Christ. Sujet complexe et mystérieux. Est-il un prophète, un surhomme, un modèle, un messager, le Messie, le Fils de Dieu, Dieu lui-même ? Nous avons résumé le fruit de notre partage avec une formule inédite pour nous, et qui nous a parue bien parlante : Jésus n’est pas un messager, il est le message. Cette manière de dire rejoint et réactualise des formulations traditionnelles : « Le Verbe s’est fait chair » ou « Dieu s’est fait homme ». Plus qu’un messager Jésus, dans la foi chrétienne, n’est pas un simple prophète, fut-il le plus grand. Il ne se contente pas d’annoncer la Bonne Nouvelle et de prêcher la parole de Dieu, il l’incarne ! Il n’est pas un messager, mais il est en lui-même le message. Non seulement par ses paroles, mais aussi par

L’Évangile du mois de février 2023

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu En ce temps-là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait :
« Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.
Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.
Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute
et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, 
car votre récompense est grande dans les cieux. Le contexte Ce

Ici on joue, ici on prie

Envoyez une demande d’inscription