Accueil2024-01-30T18:46:25+01:00

Œuvre de la Jeunesse

Jean-Joseph Allemand

Bienvenue à l’Œuvre de la Jeunesse J.-J. Allemand

L’Œuvre de la jeunesse a été fondée à Marseille en 1799 par l’Abbé Jean-Joseph Allemand, âgé alors de 27 ans. Après avoir occupé successivement plusieurs locaux de la ville, Monsieur Allemand installa son Œuvre, en 1820, dans les locaux actuels de la rue Saint-Savournin. Il la dirigea pendant 37 ans, jusqu’à sa mort survenue en 1836.

Depuis l’origine elle accueille les jeunes pendant leurs loisirs pour les aider à grandir, à s’épanouir et à devenir des adultes libres et ouverts, capables de s’engager au service des autres et d’assumer leur part de responsabilité.

Ses successeurs ont créé plusieurs filiales, dont l’une fonctionne toujours : Les Iris, dans le quartier Saint-Giniez.

La présente note concerne plus particulièrement l’Œuvre située à la rue Saint-Savournin qui, depuis plus de deux cents ans, est au service des jeunes, avec le souci constant de s’adapter à chaque génération.

RETROVISEUR

Découvrez

Dates à retenir

Vacances de Noël : du 23 décembre au 8 janvier
> Messe de la Nativité : dimanche 24 décembre à 18 h
> Camp Aînés au ski : du mardi 26 au samedi 30 décembre

Fête de l’Épiphanie : dimanche 14 janvier

Vacances d’hiver : du 24 février au 10 mars
Des camps sont organisés (voir la page des camps)

Semaine Sainte : du 24 au 30 mars
Dimanche des Rameaux – L’Œuvre fait son art : dimanche 24 mars

Célébrations du Jeudi Saint et du Vendredi Saint : 19 h
Veillées Pascale – Baptêmes – Méchoui : Samedi 30 mars

Week-end non-mixte (Carabelle / Ste-Baume) : samedi 6 et dimanche 7 avril

Vacances de printemps : du 20 avril au 5 mai
Des camps sont organisés (voir la page des camps)

Kermesse : samedi 1er & dimanche 2 juin

Communions : dimanche 9 juin

Sortie familiale à Carabelle : dimanche 16 juin

Fiesta de fin d’année : samedi 29 juin

Vacances d’été : du 6 juillet au 1er septembre
Des camps sont organisés (voir la page des camps)

Faire un don à l’Œuvre

Ici on joue, ici on prie

– Un peu de spiritualité –

Édito mars 2024 > Chemin de conversion

Nous sommes dans le temps liturgique du carême, ces 40 jours de préparation aux fêtes pascales, temps de conversion et d’approfondissement de notre relation à Dieu et aux autres. Nous allons aussi accompagner, tout au long de ces six semaines, le Christ dans sa montée vers Jérusalem, lieu de sa passion, de sa mort et de sa résurrection. Il me semble que le récit de la rencontre du Christ avec un lépreux dans l’Évangile de Marc (Mc 1, 40-45) peut nous aider à comprendre ce que Dieu est venu vivre avec l’humanité en se faisant homme. Le pur et l’impur Dans ce récit, Jésus est abordé par un lépreux, homme impur par excellence. Ce pauvre homme, tenu de vivre à l’écart des autres dans des lieux retirés de toute vie sociale et communautaire, ose s’approcher du Christ. Jésus ne le rejette pas, mais entend sa demande de guérison et l’accomplit. L’homme,

L’Évangile du mois de mars 2024

Dimanche 10 mars, nous vivrons le quatrième dimanche du Carême. Ce sera l’occasion de lire un Évangile relatant une belle rencontre entre Jésus et un pharisien. Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au

Ici on joue, ici on prie

Envoyez une demande d’inscription