Accueil2021-11-30T14:28:41+01:00

Œuvre de la Jeunesse

Jean-Joseph Allemand

Bienvenue à l’Œuvre de la Jeunesse J.-J. Allemand

L’Œuvre de la jeunesse a été fondée à Marseille en 1799 par l’Abbé Jean-Joseph Allemand, âgé alors de 27 ans. Après avoir occupé successivement plusieurs locaux de la ville, Monsieur Allemand installa son Œuvre, en 1820, dans les locaux actuels de la rue Saint-Savournin. Il la dirigea pendant 37 ans, jusqu’à sa mort survenue en 1836.

Depuis l’origine elle accueille les jeunes pendant leurs loisirs pour les aider à grandir, à s’épanouir et à devenir des adultes libres et ouverts, capables de s’engager au service des autres et d’assumer leur part de responsabilité.

Ses successeurs ont créé plusieurs filiales, dont l’une fonctionne toujours : Les Iris, dans le quartier Saint-Giniez.

La présente note concerne plus particulièrement l’Œuvre située à la rue Saint-Savournin qui, depuis plus de deux cents ans, est au service des jeunes, avec le souci constant de s’adapter à chaque génération.

RETROVISEUR

Découvrez

Dates à retenir

Soirée Téléthon : samedi 4 décembre

Vacances de Noël : du 18 décembre au 2 janvier
       > Messe de la Nativité : vendredi 24 décembre à 18 h
       > Camp Aînés à Larche : du dimanche 26 au jeudi 30 décembre

Fête de l’Épiphanie : dimanche 9 janvier

Vacances d’hiver : du 5 au 20 février
Des camps sont organisés (circulaires disponibles à partir du 9 janvier)
BJ (Larche) : jeudi 10 > mardi 15 février
JKD (Larche) : samedi 5 > jeudi 10 février
KD (Larche) : mardi 15 > dimanche 20 février
GKD (Larche) : jeudi 10 > mardi 15 février

Formation pour les animateurs : samedi 5 mars

Week-end filles : samedi 26 et dimanche 27 mars

L’Œuvre fait son art : dimanche 10 avril

Vacances de printemps : du 9 au 24 avril
Des camps sont organisés (circulaires disponibles à partir du 6 mars)
BJ (Carabelle) : vendredi 15 > mardi 19 avril
JKD (Carabelle) : lundi 11 > vendredi 15 avril
KD (Carabelle) : mardi 19 > samedi 23 avril
GKD (Faucon) : mardi 12 > samedi 16 avril

Kermesse 2022 : samedi 4 et dimanche 5 juin…

Sortie familiale à Carabelle : dimanche 12 juin

Fiesta de fin d’année : samedi 2 juillet

Vacances d’été : du 8 juillet au 1er septembre
Des camps sont organisés (circulaires disponibles à partir du 22 mai)
BJ & JKD à Larche du vendredi 8 au vendredi 22 juillet
KD itinérant du vendredi 8 au vendredi 22 juillet
GKD itinérant en Espagne du vendredi 15 au vendredi 29 juillet

Ici on joue, ici on prie

– Un peu de spiritualité –

Édito Décembre > Pas au nom du Christ

Nous entendons certains responsables politiques et des éditorialistes revendiquer des postures et des idées au sujet de grands sujets de société en se référant au message chrétien. Je ne veux pas prendre de position politique dans cet humble journal de l’Œuvre, mais je m’offusque de cette récupération et de cette trahison de la pensée chrétienne. Comment ces personnes osent-elles instrumentaliser l’Évangile et lui faire dire l’exact contraire du message de Jésus ? Instrumentalisation Dans l’histoire, on a déjà vu cette récupération des prétendues valeurs chrétiennes mises au service d’un discours de haine, de replis identitaires et de rejet de l’autre. De tout temps il y a eu la tentation d’instrumentaliser le discours religieux pour justifier des idées politiques et sociales. Si les responsables religieux n’ont pas de consigne de vote à donner et doivent respecter la laïcité en refusant d’exposer et d’imposer leurs idées politiques, ils se doivent de réagir

L’Évangile du mois de décembre 2021

Cet évangile sera lu le 12 décembre, le troisième dimanche du temps de l’avent appelé Gaudete. Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc Les foules demandaient à Jean : « Que devons-nous donc faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même ! »
Des publicains vinrent aussi pour être baptisés ; ils lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N’exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. »
Des soldats lui demandèrent à leur tour : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites violence à personne, n’accusez personne à tort ; et contentez-vous de votre solde. »
Or le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je

Ici on joue, ici on prie

Envoyez une demande d’inscription