Accueil2021-02-26T17:59:37+01:00

Œuvre de la Jeunesse

Jean-Joseph Allemand

Bienvenue à l’Œuvre de la Jeunesse J.-J. Allemand

L’Œuvre de la jeunesse a été fondée à Marseille en 1799 par l’Abbé Jean-Joseph Allemand, âgé alors de 27 ans. Après avoir occupé successivement plusieurs locaux de la ville, Monsieur Allemand installa son Œuvre, en 1820, dans les locaux actuels de la rue Saint-Savournin. Il la dirigea pendant 37 ans, jusqu’à sa mort survenue en 1836.

Depuis l’origine elle accueille les jeunes pendant leurs loisirs pour les aider à grandir, à s’épanouir et à devenir des adultes libres et ouverts, capables de s’engager au service des autres et d’assumer leur part de responsabilité.

Ses successeurs ont créé plusieurs filiales, dont l’une fonctionne toujours : Les Iris, dans le quartier Saint-Giniez.

La présente note concerne plus particulièrement l’Œuvre située à la rue Saint-Savournin qui, depuis plus de deux cents ans, est au service des jeunes, avec le souci constant de s’adapter à chaque génération.

BICENTENAIRE

Découvrez

Voici le fonctionnement de l’Oeuvre durant ce temps de couvre-feu à 18h

  • Comme accueil collectif de mineurs nous avons l’autorisation de dépasser l’heure du couvre-feu.
    Les parents qui veulent une attestation signée par l’Oeuvre peuvent la récupérer sur place.
  • Le temps de prière des mardi, vendredi et samedi soirs est avancé à 17 h 30
    pour permettre aux jeunes qui veulent respecter le couvre-feu de partir à 17 h 45.
  • Nous ne pouvons plus célébrer la messe anticipée le samedi soir.
    Il n’y a donc qu’une seule messe le dimanche à 11 h
    .

Dates à retenir

Vacances d’hiver :
du 20 février au 7 mars
Des activités sont organisées (circulaires disponibles à partir du 10 janvier)
Dates par groupe sur la page “Les Camps

Dimanche des Rameaux :
Dimanche 28 mars
11 h : Messe
12 h 30 : Apéritif
13 h : Pique nique en famille sur place (tiré du sac)
14 h 30 : L’Œuvre fait son art

Tous ceux qui ont un talent (chant, danse, musique, théâtre…)
sont invités à le partager en montant sur la scène de la salle de spectacle !

Semaine Sainte :
Messe du Jeudi Saint – Institution de l’Eucharistie : jeudi 1er avril à 19 h
Célébration du Vendredi Saint – Adoration de la Croix : vendredi 2 avril à 19 h

Fête de Pâques :
Dimanche 4 avril à 11 h
Messe de la résurrection

Week-end filles à Carabelle :
samedi 10 et dimanche 11 avril

Vacances de printemps :
du 25 avril au 9 mai
Des camps sont organisés (circulaires disponibles à partir du 14 mars)
Dates par groupe sur la page “Les Camps

Kermesse 2021 :
samedi 22 et dimanche 23 mai

Sortie familiale à Carabelle :
dimanche 13 juin

Fiesta de fin d’année :
samedi 3 juillet

Vacances d’été :
du 7 juillet au 1er septembre
Des camps sont organisés (circulaires disponibles à partir du 22 mai)
Dates par groupe sur la page “Les Camps

Ici on joue, ici on prie

– Un peu de spiritualité –

Édito mars 2021 > Le chemin vers Pâques

Avec le temps du carême qui nous prépare à célébrer les fêtes de Pâques dans quelques semaines, nous sommes plongés dans le mystère chrétien du visage de Dieu révélé par Jésus Christ : pauvre parmi les pauvres, humble parmi les humbles, marginal parmi les marginaux. Non seulement il se fait proche des petits et des exclus, mais il va plus loin, il s’identifie à eux, il vit leur vie. Il s’agit pour Dieu de nous faire comprendre son projet, car s’il partage nos souffrances et nos misères, c’est pour nous ouvrir un avenir, un salut, un relèvement, une guérison. S’il souffre, comme nous, il se révèle aussi victorieux du mal et de la mort, et il nous associe à cette victoire. C’est ce que nous célébrerons à Pâques. Dieu proche Durant le temps du carême nous relisons l’itinéraire du Christ qui n’a de cesse de venir rencontrer les femmes et

L’Évangile du mois de mars 2021

L’Évangile du mois sera proclamé le dimanche 7 mars, le troisième dimanche du carême. Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem.
Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. »
Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment.
Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? »
Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. »
Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en

Ici on joue, ici on prie

Envoyez une demande d’inscription