Il était une fois un homme du nom de Christophe.
Cet homme était très âgé. Depuis son enfance un désir le tourmentait : pouvoir rencontrer Dieu. Et voilà qu’un soir, Dieu lui fit parvenir ce message : “Christophe. je t’attends demain, avant le coucher du soleil, de l’autre côté de la vallée, au sommet de la montagne !”
Il se mit en route très tôt au petit matin pour arriver en avance au rendez-vous. Il traversa la forêt des sapins et celle des érables, et celle enfin des grands chênes. Il était midi quand Christophe parvint au fond de la vallée. Un charretier était là, suant, soufflant tirant sur ses chevaux et sa charrette. Il cria à Christophe : “Eh l’homme ! Viens donc m’aider. Je ne puis sortir ma charrette du ruisseau”… Ce ne fut que six heures plus tard qu’ils parvinrent à la dégager. Christophe n’avait plus qu’une heure pour être au rendez-vous. Il se mit à courir, courir, gravissant la montagne. Quand, épuisé, il atteignit le sommet, le soleil était couché depuis dix minutes. Christophe tomba à genoux et pleura. Ainsi il ne verrait pas Dieu, du moins avant sa mort ! Triste et désespéré. Il reprit la route en sens inverse. Près du ruisseau où il avait aidé le charretier un enfant l’appela : “Eh L’homme ! Veux-tu me prendre sur tes épaules pour passer l’eau ? Je suis si petit, je ne sais pas nager ! Je pourrais me noyer si tu ne m’aides pas…”
Sans rien dire, il prit l’enfant sur ses épaules. Au milieu du gué, l’enfant devint lourd, lourd et les eaux se mirent soudain à grossir. Christophe rassembla ses dernières énergies. Enfin, il parvint au rivage et entendit l’enfant lui dire : “Je suis le Christ. Le fils du charretier que tout à l’heure tu aidas…”
Le charretier ! Ainsi donc, Dieu avait été en avance au rendez-vous. Il avait pris le corps d’un charretier !